Ressources

Madagascar

En cas d’invalidation, de déchéance, de démission ou de décès d’un Sénateur élu ou nommé, il sera procédé à son remplacement pourvu que la vacance se produise à moins de six mois avant l’expiration du mandat du Sénateur concerné.

S’il s’agit de vacance de siège d’un sénateur élu, il appartient à la Haute Cour Constitutionnelle de proclamer, dans un délai d’un mois, le candidat ayant figuré sur la même liste et venant immédiatement après le dernier élu, ou à défaut, le remplaçant désigné sur cette liste. « Si la liste est épuisée, il est procédé à une élection partielle, au scrutin majoritaire uninominal à un tour, dans un délai d’un mois ».

Si la vacance de siège concerne un sénateur nommé, c’est le Président de la République qui nomme son remplaçant dans les trente jours qui suivent la date de la notification de la vacance par le Président du Sénat.

Notons que le mandat des personnes ayant « remplacé » les sénateurs dont les sièges sont devenus vacants expire en même temps que celui des sénateurs qu’ils sont appelés à remplacer.