Liban

L’Assemblée Nationale libanaise a établi des relations d’amitié et de coopération avec les parlements des autres pays. Ces relations se caractérisent par 2 caractères.
Le premier est officiel. Il se concrétise par l’adhésion de l’Assemblée aux institutions parlementaires arabes, régionales et internationales.

Parmi ces institutions, on cite :
• L’Union Interparlementaire.
• L’Union Parlementaire Arabe.
• L’Assemblée parlementaire de la Francophonie.
• Le Parlement Européen
• L’Union des Parlements des Pays Membres de l’Organisation de la Conférence Islamique.
• L’Assemblée Parlementaire Asiatique ( APM)
• L’Assemblée Parlementaire l’Union pour la Méditerranée (AP-UpM)
• Le Forum Parlementaire de l’Afrique et des Pays Arabes pour la Population et le Développement.
• L’Union scoute des parlementaires arabes
• Forum des Parlementaires Arabes sur la Population.

Le second est créé par une initiative ou une acceptation volontaire. L’une des plus importantes initiatives prises par le Liban dans ce domaine fut la fondation de l’Union des parlementaires d’origine libanais en 1993, lors de la convocation à une réunion qui regroupa 150 députés et sénateurs de 19 parlements et sénats du monde entier. Depuis, l’Union a connu un progrès prestigieux en se transformant en une institution, après l’organisation de réunions périodiques tous les 2 ans dans un des pays de l’immigration libanaise.

Dans ce domaine, citons la coopération mutuelle entre les groupes d’amitié de l’Assemblée Libanaise et des Parlements dans les cinq continents qui sont aujourd’hui plus de 76 groupes parlementaires .

VOIR AUSSI