Coopération

Les Parlements nationaux des Jeunes

La Conférence ministérielle de la Francophonie réunie à Paris en décembre 2003 a, dans le cadre de la programmation de l’AIF pour le biennum 2004-2005, décidé d’augmenter la dotation destinée aux actions menées par l’APF en faveur de la jeunesse. Le Bureau de l’APF a donc choisi d’étendre le champ de nos interventions en direction des jeunes en instituant un soutien aux parlements nationaux des jeunes. Ce nouveau projet poursuit un double objectif : renforcer les parlements de jeunes au sein des parlements membres de l’APF et susciter la création de telles structures dans les parlements qui en sont dépourvus. Dans ce cadre, l’APF apportera auprès de ces parlements son expertise acquise dans l’organisation de ce genre de manifestation ainsi qu’un appui matériel.

Réuni en janvier dernier, le Bureau a retenu comme premier train de bénéficiaires, des parlements disposant déjà d’un Parlement de jeunes, à savoir ceux du Gabon, du Mali, et du Niger. Ce nouveau programme pour le biennum 2004-2005 a été mis en œuvre au cours du premier semestre 2004. Un soutien a ainsi été apporté à la IIe session du Parlement des jeunes du Niger. Les besoins du Parlement des jeunes du Gabon ont été évalués lors d’une mission conduite au mois de mai 2004. Par ailleurs, les entretiens qui se sont déroulés au Laos lors de la réunion de la Commission des affaires parlementaires, avec le Parlement du Mali ont permis de lancer la réflexion sur l’organisation du Parlement des jeunes au Mali.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer