Actualités

Leadership politique féminin : l’Assemblée parlementaire de la Francophonie aux côtés du Parlement béninois pour une meilleure représentation des femmes en politique

4 octobre 2021

À la demande de l’Assemblée nationale du Bénin, le Réseau des femmes parlementaires de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) a organisé, avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), un séminaire parlementaire portant sur le thème du leadership politique féminin, intitulé « De la législation nécessaire, au défi des réalités socioculturelles au Bénin », les 30 septembre et 1er octobre 2021.

Ce séminaire, qui a réuni une cinquantaine de participants, avait pour objectif d’identifier les principaux défis auxquels les Béninoises sont confrontées et cibler des recommandations concrètes visant à améliorer la participation des femmes au sein des instances politiques et surtout au sein des organes décisionnels.

Après l’allocution de bienvenue d’Angélique Ngoma, présidente de la Commission de la coopération et du développement de l’APF, qui représentait la présidente du Réseau des femmes parlementaires, Maryse Gaudreault, les intervenants ont présenté un état des lieux de la participation des femmes à la vie politique au Bénin ainsi que de l’engagement politique des femmes en Afrique et au sein de l’espace francophone. Le sénateur français et membre de la section française de l’APF, Guillaume Chevrollier, a décrit la situation en France et a partagé des bonnes pratiques avec les participants. Véronique Tognifodé Mewanou, ministre béninoise des Affaires sociales et de la microfinance, a notamment remercié le Réseau des femmes parlementaires d’avoir pris l’initiative d’organiser ce séminaire, dont la thématique est en parfaite cohérence avec la vision du chef de l’État, le président Patrice Talon.

Lors de la seconde journée, participants et intervenants ont échangé sur les mesures mises en place par le gouvernement béninois afin d’accroitre le leadership des femmes au Bénin, sur les mécanismes de renforcement du leadership des femmes en politique, ainsi que sur les nombreuses barrières socioculturelles que rencontrent les femmes béninoises dans la société et en politique.

En clôture, Dakpè Sossou, 2e vice-président de l’Assemblée nationale du Bénin, a notamment rappelé que Bénin devait continuer à fournir des efforts afin d’accorder à la femme la place qu’elle mérite au sein de la société et, ainsi, d’atteindre l’objectif que le président béninois s’était fixé.

Tout au long de l’évènement, les participants ont manifesté leur satisfaction quant à la qualité des présentations et des échanges. Pour rappel, à l’heure actuelle, les femmes béninoises ne représentent que 8,43 % de l’effectif de l’Assemblée nationale du Bénin, ce qui, d’après le classement mondial de l’Union interparlementaire, place le pays à la 169e position du classement mondial relatif à la représentation des femmes dans les parlements nationaux en 2021.