Actualités

Le Réseau des femmes parlementaires réaffirme avec force son engagement visant à éradiquer les mutilations génitales féminines

6 février 2015

Le Réseau des femmes parlementaires de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, présidé par Françoise Bertieaux, réuni en Vallée d’Aoste à l’invitation de la section valdotaine réaffirme avec force son engagement visant à lutter contre les mutilations génitales féminines dans les pays de l’espace francophone.

Le réseau fut l’une des premières instances internationales à prendre position contre de telles pratiques. En cette journée internationale de lutte contre ces mutilations génitales féminines, les femmes parlementaires entendent rappeler le caractère inhumain de tels actes faits aux femmes et aux jeunes filles dans le monde et s’engagent, au-delà des législations et conventions internationales adoptées, à faire régulièrement le point sur le suivi et l’application des normes juridiques sur le terrain et à partager les bonnes pratiques permettant d’éradiquer ces actes abjects.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer