Actualités

Le Prix Geoffrey-Dieudonné est attribué à l’unanimité du jury à Mme Kong Sokmony, fonctionnaire parlementaire du Sénat cambodgien

20 novembre 2017

L’Assemblée parlementaire de la Francophonie a attribué le Prix Geoffrey-Dieudonné à Mme Kong Sokmony, directrice-adjointe du service des relations internationales, chargée des affaires de la Francophonie, au Sénat du Royaume du Cambodge, ce 20 novembre, deux ans après l’attaque terroriste de Bamako.

En effet, le 20 novembre 2015, Geoffrey Dieudonné a été assassiné à l’Hôtel Radison Blu de Bamako alors qu’il participait en tant qu’intervenant à une formation diplômante conjointe organisée par l’APF et l’Université Senghor d’Alexandrie au bénéfice des fonctionnaires parlementaires maliens.

Pour rendre hommage à cet administrateur du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le Bureau de l’APF, réuni en juillet 2016 à Antananarivo (Madagascar), a créé un Prix destiné à récompenser un fonctionnaire parlementaire de l’espace francophone particulièrement investi dans la promotion de la Francophonie parlementaire.

Le jury, présidé par M. Jacques Chagnon, Président de l’Assemblée nationale du Québec et Président de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, a choisi cette année, à l’unanimité, la candidature cambodgienne.

Ce Prix se caractérise notamment par un stage sur mesure d’une semaine dans un Parlement de l’espace francophone.

L’an passé, lors de la 1ère édition du Prix Geoffrey-Dieudonné, le récipiendaire, M. Amadou Thimbo, administrateur à l’Assemblée nationale de la République du Sénégal, décida d’effectuer un stage au Parlement français au printemps 2017.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer