Actualités

La plus-value législative au cœur des échanges d’expériences parlementaires francophones au Congo

14 janvier 2019

A la demande de l’Assemblée nationale et du Sénat de la République du Congo, l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) a organisé, avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et la participation de l’UNICEF Congo, un séminaire parlementaire d’information et d’échanges à l’attention des parlementaires congolais, les 9 et 10 janvier 2019, à Brazzaville.

Cet événement a réuni plus de 150 députés et sénateurs de la République du Congo sur le thème suivant : « La plus-value législative ».

Lors de la cérémonie solennelle d’ouverture du séminaire, M. Michel Mayinga, 1er vice-président du Sénat a prononcé une allocution. En outre, un message de M. Jacques Krabal, député de la République française, Secrétaire général parlementaire de l’APF, a été lu en présence des hautes personnalités invitées.

Les deux journées de travaux ont permis aux parlementaires des différents pays représentés d’échanger, de confronter leurs expériences concrètes en particulier sur la plus-value et la confection pratique des propositions de lois et des amendements parlementaires.

En outre, une séquence a été réservée à la question des « enfants sans identité », sujet sur lequel l’APF est particulièrement mobilisée depuis quatre ans suite aux travaux de sa Commission des affaires parlementaires. Sous l’impulsion de son Secrétaire général parlementaire, l’APF s’engage fortement pour l’enregistrement complet des naissances dans l’espace francophone.

M. Blaise Ambetto, député (Congo) et M. Ludovic Miyouna, sénateur (Congo) ont modéré les débats qui ont été animés par M. Lucény Fofana, député (Guinée), 2ème vice-président de l’Assemblée nationale, Mme Micaela Marques de Sousa, Représentante de l’UNICEF Congo, M. Michel Laflandre, conseiller honoraire du Sénat (France) et M. Philippe Péjo, Conseiller au secrétariat général de l’APF.

M. Pierre Ngolo, Président du Sénat de la République du Congo et M. Isidore Mvouba, Président de l’Assemblée nationale de la République du Congo ont reçu en audiences la délégation afin de réaffirmer l’importance de la coopération entre l’APF et le Parlement congolais. A cette occasion, ils ont exprimé des demandes de renforcement des capacités des élus et des fonctionnaires du Parlement bicaméral congolais pour l’année 2019 qui seront examinées lors de la réunion du Bureau de l’APF, les 31 janvier et 1er février à Bruxelles.

A titre exceptionnel, M. Roger Nkodo Dang, Président du Parlement panafricain, a honoré de sa présence une partie des travaux du séminaire parlementaire.

Dans le cadre de la gestion axée sur les résultats, une synthèse a été restituée dans la salle de séances du Parlement par les rapporteurs et une évaluation personnalisée a été réalisée.