Actualités

L’Assemblée parlementaire de la Francophonie devient membre associé de l’Union interparlementaire à l’occasion de sa 141e Assemblée générale à Belgrade (Serbie)

18 octobre 2019

Du 13 au 17 octobre, l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) a pris part aux travaux de la 141e Assemblée générale de l’Union interparlementaire (UIP) et aux réunions de l’Association des Secrétaires généraux des Parlements (ASGP) qui se sont tenues à Belgrade (Serbie).

A cette occasion, les organes directeurs et l’Assemblée générale de l’UIP ont confirmé le changement de statut de l’APF, qui passe d’observateur à membre associé de l’organisation, devenant ainsi un acteur à part entière de l’UIP qui célèbre son 130e anniversaire. Dans le même temps, un accord de partenariat entre l’APF et l’UIP a été officialisé lors d’une séance de signature entre le Secrétaire général parlementaire de l’APF, M. Jacques Krabal, et le Secrétaire général de l’UIP, M. Martin Chungong, à laquelle ont pris part le Président de la commission politique de l’APF, M. Christophe André Frassa, et plusieurs délégations francophones représentant les quatre régions de l’APF.

Pendant près d’une semaine, plus de 1700 participants, dont 700 parlementaires provenant de 140 pays et 70 présidents d’Assemblées dont 30% de femmes et 17% de jeunes parlementaires de moins de 45 ans ont participé à ces assises et aux nombreuses réunions et évènements parallèles.

Comme l’a souligné le Secrétaire général parlementaire de l’APF lorsqu’il s’est exprimé lors du débat général : « Ensemble, APF et UIP, nous témoignons d’une nouvelle dynamique engagée pour une meilleure efficacité et complémentarité de nos actions de coopération en faveur du développement démocratique, du progrès social et environnemental, mais aussi pour la liberté d’expression, la protection des droits de l’Homme et la promotion de l’égalité femmes-hommes ». L’enjeu est, pour les parlementaires, de retrouver la confiance des citoyens et de travailler au renforcement de la démocratie, aujourd’hui mise à mal dans de nombreux pays.

M. Jacques Krabal est également intervenu au sein de la Commission permanente de la paix et de la sécurité internationale lors du débat portant sur la contribution des parlements pour un monde exempt de nucléaire. Il a affirmé que : « Dans un contexte international fébrile et anxiogène… le rôle des parlementaires est essentiel à la mise en œuvre du Traité d’Interdiction Complète des Essais nucléaires. Il nous appartient donc, d’abord individuellement, en tant que parlementaire, de veiller à ce que les conventions et traités existants soient signés et honorés. »

Le Secrétaire général parlementaire et M. Christophe-André Frassa ont eu des entretiens avec des délégations de parlements également membres de l’APF, notamment celles du Burkina Faso, du Niger, du Mali et du Sénégal. Il s’agissait de faire un plaidoyer en faveur de l’enregistrement civil des enfants sans identité et d’aborder la question des enjeux dans la région sahélienne qui feront l’objet de la prochaine conférence parlementaire sur le sujet à New York. Ils ont également rencontré le Président de l’Assemblée nationale du Bénin, M. Louis Vlavonou, pour évoquer la mission de bons offices prévue au Bénin début 2020.

La Présidente de la Section serbe de l’APF, Mme Jadranka Jovanovic, ainsi qu’une délégation parlementaire de la République de Macédoine du Nord, présidée par le Président du Parlement, M. Talat Xhaferi, ont tenu des séances de travail avec le Secrétaire général parlementaire autour des actions à mener pour le renforcement de la francophonie parlementaire.

La délégation de l’APF a parallèlement pris part aux réunions thématiques du forum des femmes parlementaires, au forum des jeunes parlementaires, à la commission de la démocratie et des droits de l’homme, aux ateliers sur les quotas par sexe et les quotas des jeunes en matière de représentation politique et au débat sur le thème #PasDansMonParlement.

A l’issue de cette 141e Assemblée de l’UIP sur le « Renforcement du droit international : rôle et mécanismes parlementaires et contribution de la coopération régionale », les membres des parlements des organisations parlementaires régionales et internationales représentées ont adopté la déclaration de Belgrade qui consacre l’attachement à la paix de l’UIP et confirme que le droit international est l’assise d’un ordre international pacifique fondé sur la solidarité et la coopération.

La 142e Assemblée générale de l’UIP se tiendra au printemps 2020 à Genève.