Actualités

L’Assemblée parlementaire de la Francophonie partenaire du Sommet interparlementaire sur le G5 Sahel à l’Assemblée nationale française

14 décembre 2018

L’APF s’est engagée, depuis le Bureau de Paris en février 2018, à appuyer les parlements des pays du G5 Sahel dans leurs démarches avec les bailleurs de fond dans les domaines de la défense et de l’aide au développement. Les parlementaires francophones ont ainsi adopté, suite à la Conférence de New York le 1er novembre 2018, l’Appel de New York sur le G5 Sahel en marge de la 73ème Assemblée générale des Nations Unies. L’APF est partenaire du Sommet interparlementaire sur le G5 Sahel à l’Assemblée nationale française le 13 décembre 2018.

Le Secrétaire général parlementaire, M. Jacques Krabal (député, France), a prononcé une allocution lors de la cérémonie d’ouverture : « Nos parlements, courroies de transmission entre les populations et l’Exécutif, sont aussi les organes démocratiques indispensables à la réussite de cet élan international en faveur du G5 Sahel. C’est pourquoi l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, qualifiée de « vigie de la démocratie » par le Président Abdou Diouf, sera toujours à vos côtés pour assurer une aide technique afin de contribuer à vous apporter les instruments législatifs indispensables au développement politique, économique et social.  »

Le Président de la Commission politique de l’APF, M. Christophe-André Frassa (sénateur, France) a pris la parole à la clôture du Sommet : «  Les pays du Sahel sont tous membres de la Francophonie, leurs parlements sont tous membres de l’APF. Notre organisation poursuivra sa mobilisation pour le Sahel, notamment à travers sa Commission politique – je m’y engage en tant que Président – et son Assemblée régionale Afrique, mais également au-delà. »

Ce Sommet a permis d’acter la création d’un comité interparlementaire, composé des représentants des pays bénéficiaires et contributeurs, disposant d’un droit d’information sur les activités du G5 Sahel.