Actualités

  • Accueil
  • Actualités
  • Presse
  • Communiqués de presse
  • L’Assemblée parlementaire de la Francophonie salue la création à Niamey d’une structure interparlementaire pour appuyer la mise en œuvre de la stratégie pour le développement et la sécurité du G5 Sahel

L’Assemblée parlementaire de la Francophonie salue la création à Niamey d’une structure interparlementaire pour appuyer la mise en œuvre de la stratégie pour le développement et la sécurité du G5 Sahel

18 juillet 2018

L’APF s’est engagée, depuis le Bureau de Paris en février 2018, à appuyer les parlements des pays du G5 Sahel dans leurs démarches avec les bailleurs de fond dans les domaines de la défense et de l’aide au développement. Lors de la XXVIe Assemblée régionale Afrique, à Praia (Cap-Vert) les 17 et 18 mai 2018, les délégations des pays membres de l’Alliance du G5 Sahel ont élaboré les orientations de leurs parlements et créé un groupe de travail pour associer les parlementaires à l’initiative du G5 Sahel.

Le Secrétaire général parlementaire, M. Jacques Krabal, salue les avancées réalisées lors du Sommet interparlementaire de Niamey le 17 juillet : « L’APF soutient et continuera à soutenir l’implication des parlementaires des pays du G5 Sahel. Comme l’a souligné le Président de l’Assemblée nationale du Niger, M. Ousseini Tinni, cette initiative pour le développement et la sécurité doit être une affaire des peuples aussi bien que des gouvernants. Je me réjouis de voir la création d’une structure interparlementaire du G5 Sahel regroupant les assemblées des pays bénéficiaires et des pays bailleurs de fonds de l’Alliance du Sahel. »

L’APF organisera une réunion spécifique sur le G5 Sahel en marge de la 73e Assemblée générale des Nations Unies en septembre 2018 pour préparer la Conférence interparlementaire de Paris en décembre prochain.