Actualités

L’Assemblée parlementaire de la Francophonie rend hommage à Belco Bah

24 avril 2020

L’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) a l’immense tristesse d’apprendre le décès de M. Belco Bah, député de la circonscription de Niono, au centre du Mali, et Vice-président de la Commission politique de l’APF.

Deuxième questeur et membre de la Commission de la défense de l’Assemblée nationale du Mali, Belco Bah était également un membre actif de l’APF. Après avoir été membre de la Commission des affaires parlementaires, il était, depuis 2014, un acteur régulier et fidèle de la Commission politique. Sa personnalité, son esprit de concorde et sa volonté d’aller à l’essentiel quand il s’agissait de paix et de fraternité ont été des atouts précieux pour les travaux de la Commission.

M. Amadou Soumahoro, Président de l’APF et Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, présente, au nom des parlementaires francophones et en son nom propre, ses condoléances les plus attristées au Président de l’Assemblée nationale du Mali, M. Issaka Sidibé, ainsi qu’à l’ensemble des députés maliens. « M. Bah était un participant engagé et régulier des travaux des commissions et des réunions de l’APF depuis plus de dix ans. Très impliqué dans la lutte contre le terrorisme au Sahel, notamment au sein du comité interparlementaire du G5 Sahel, il considérait qu’il fallait toujours laisser une chance à la paix. Avec lui, l’APF perd un esprit vif, un soutien indéfectible et un humaniste convaincu ».

« Le décès de M. Bah et celui des autres parlementaires maliens et africains dus au Covid-19 nous rappelle que ce fléau nous concerne tous. Nous invitons tous les parlements membres de l’APF à mobiliser leurs forces et leurs ressources pour vaincre le coronavirus » souligne M. Jacques Krabal, Secrétaire général parlementaire de l’APF et député français.

L’APF suit avec la plus grande attention l’évolution de la propagation du Covid-19 et exprime tout son soutien aux pays de l’espace francophone et d’ailleurs, dans la lutte contre le Covid-19. Elle insiste sur la nécessité pour tous d’observer les mesures sanitaires de protection et de sauvegarde.