Instances

Hommage au Président Léopold Sédar Senghor

Le Bureau de l’APF, réuni à Caen du 13 au 15 décembre 2000,

Considérant que le Président Léopold Sédar Senghor réside aujourd’hui à Verson, près de Caen,

Saluant l’Homme d’État exceptionnel, Député du Sénégal et Ministre sous la IVe République française, puis Premier Président de la République du Sénégal qui a su guider son peuple vers l’indépendance et qui a veillé pendant une vingtaine d’années à sa destinée,

Soulignant la grandeur de son action politique, caractérisée par un profond respect des principes de la démocratie, du pluralisme politique et des droits de l’Homme,

Rappelant que cette fidélité aux principes démocratiques a fait de lui un visionnaire et un homme politique unique parmi les dirigeants africains de son époque,

Rappelant qu’il a été le premier Chef d’État de l’Afrique contemporaine à avoir renoncé librement au pouvoir,

Célébrant l’Homme de lettres, un des plus grands poètes du monde francophone, le chantre de la Négritude, illustrateur incomparable de l’apport des langues et des cultures africaines à l’histoire universelle,

Estimant les mérites de l’éminent et brillant professeur, premier agrégé africain,

Salue le grand humaniste et promoteur infatigable du dialogue des cultures,

Rend un hommage solennel et respectueux :

- à l’initiateur de la Francophonie, le premier, avec le Président Habib Bourguiba et le Président Hamani Diori, à avoir lancé l’idée d’une communauté des pays de langue française,

- au bâtisseur de cette Francophonie, qui a œuvré à la construction d’un projet institutionnel francophone,

- au précurseur, qui a ouvert la voie à la création de l’AIPLF en prononçant ces mots : "Ce sont les peuples qui, par l’intermédiaire de leurs élus, pousseront les Gouvernements à aller de l’avant. Il faudrait réunir dans une association interparlementaire les Parlements de tous les pays où l’on parle le français".