Actualités

Formation de fonctionnaires parlementaires à Madagascar et Bilan technique de fin du programme MultiDevMada

16 avril 2019

A la demande de l’Assemblée nationale de Madagascar, l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) a organisé une mission de formation de fonctionnaires parlementaires malgaches, à Antananarivo, du 8 au 10 Avril 2019, conduite par Mme Gabrielle Guerrero Jimenez, Administratrice des services de l’Assemblée nationale française.

Dans le cadre du programme multilatéral de développement parlementaire francophone (MultiDevMada) tendant à renforcer les capacités du Parlement malgache, cette formation s’est adressée à une trentaine de fonctionnaires de l’Assemblée nationale et à dix fonctionnaires du Sénat. Elle a porté pendant trois journées sur la rédaction pratique de notes de synthèse des projets de lois, de commentaires d’articles, d’élaboration de rapports parlementaires et de confection ainsi que de classement des amendements parlementaires, afin de renforcer leur expertise dans la perspective de la prochaine législature.

En outre, les 11 et 12 avril, M. Philippe Péjo, Conseiller à l’APF, a prolongé cette formation par une mission de bilan technique du programme MultiDevMada, qui s’achève avec la fin de la législature et les prochaines élections législatives du 27 mai. Ce programme a permis à l’APF, ses assemblées membres et ses partenaires, d’accompagner depuis 2014 l’Assemblée nationale de Madagascar quant au renforcement des capacités des parlementaires, des fonctionnaires parlementaires et de l’institution parlementaire, par près d’une quarantaine d’actions portant notamment sur des séminaires d’information et d’échanges à l’attention des députés et sénateurs malgaches, des stages et formations diplômantes aussi bien présentielles qu’en ligne à l’attention des fonctionnaires parlementaires malgaches, un audit des ressources humaines de l’Assemblée nationale et des actions dans le cadre du programme Noria puis Numérique APF de soutien à la circulation de l’information au sein du Parlement.

A cette fin, M. Philippe Péjo s’est entretenu, le 11 avril, avec le Secrétaire général, le directeur de cabinet du Premier questeur, les directeurs, chefs de service ainsi que divers fonctionnaires de l’Assemblée nationale et, le 12 avril, avec l’Ambassade de France, la Fondation Friedrich Ebert, EISA et la Délégation de l’Union européenne.

En revanche, la rencontre programmée avec le PNUD n’a pas pu avoir lieu en raison d’un déplacement en province des équipes concernées.

Enfin, samedi 13 avril, il a été longuement reçu en audience de clôture de cette mission par SEM Jean-Max Rakotomamonjy, Président de l’Assemblée nationale de la République de Madagascar, vice-président de l’APF.