Actualités

  • Accueil
  • Actualités
  • Actualités
  • Entretien de la section roumaine de l'APF avec Eric Poppe, Représentant de l’OIF pour l’Europe centrale et orientale

Entretien de la section roumaine de l'APF avec Eric Poppe, Représentant de l’OIF pour l’Europe centrale et orientale

22 mars 2021

À l’occasion de la célébration du mois de la Francophonie, le 15 mars 2021, le Président de la section roumaine de l’APF, le député Florin-Alexandru Alexe, avec la députée Simona Bucura-Oprescu et le sénateur Sorin-Mihai Cîmpeanu Ministre de l’Éducation et Président de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), ont eu un entretien au Palais du Parlement avec Éric Poppe, le Représentant de l’OIF pour l’Europe centrale et orientale.

Le Président de la Section roumaine, le député Florin-Alexandru Alexe, a souligné l’importance de cette première rencontre organisée au début de la nouvelle législature du Parlement roumain, en assurant le Représentant de l’OIF de son plein soutien afin de poursuivre et d’intensifier la collaboration interinstitutionnelle. La partie roumaine a salué la nomination de M. Eric Poppe, un bon connaisseur de la région et du profil francophone de la Roumanie, à la tête de la Représentation de l’OIF pour l’Europe centrale et orientale, dont le siège est à Bucarest.

Éric Poppe a présenté les principaux éléments du mandat de S.E. Louise Mushikiwabo, la Secrétaire générale de la Francophonie : la promotion de la langue française, l’égalité des genres centrée sur l’éducation et la participation des jeunes, le numérique, et a également évoqué le programme de formation des fonctionnaires et des diplomates et les différents projets développés et financés par l’OIF au niveau régional.

Dans le cadre des discussions, la députée Simona Bucura-Oprescu a souligné l’importance de l’implication active de la section roumaine pour la promotion de la Francophonie dans des diverses domaines d’activité. En tant que Présidente de la Commission pour l’administration publique et l’aménagement du territoire de la Chambre des Députés, elle a proposé de mettre sur l’agenda des prochains entretiens des thèmes liés à l’autonomisation des femmes. En ce qui concerne les cours de formation en français organisés par l’OIF, la députée roumaine a souligné l’importance de prévoir aussi des cours destinés aux parlementaires, comme partie intégrante de la stratégie de promotion de la langue française.

Le sénateur Sorin-Mihai Cîmpeanu, Ministre de l’Éducation et Président de l’AUF, a souligné que la Francophonie restera un vecteur stable des activités aux niveaux gouvernemental, parlementaire et universitaire. La promotion de l’usage de la langue française lors des réunions des institutions de l’Union européenne représente un facteur clé pour le renforcement de l’organisation, le principe de « la solidarité active » étant un pilier essentiel des actions menées au niveau régional. En tant que Président de l’AUF, il a évoqué l’organisation à Bucarest, en septembre 2021, de l’Assemblée générale de l’AUF.

Les parlementaires roumains ont publié sur les sites internet de la Chambre des Députes et du Sénat des sections spéciales dédiées à l’édition de 2021 de la Journée Internationale de la Francophonie qui incluent des présentations et des liens utiles vers les messages officiels et les événements organisés à cette occasion.