Ressources

Editorial. De N’Djaména à Dakar, du 235 au 233 ...

par M. Jacques Legendre, Secrétaire général parlementaire de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie

Le Bureau de N’Djaména (Tchad) s’est ouvert par une minute de silence à la mémoire des victimes du séisme qui a frappé l’île d’Haïti. Ce moment d’émotion a marqué nos débats et témoigné de notre solidarité avec le peuple haïtien. Une solidarité qui est destinée à durer : le Bureau a, et je m’en réjouis, décidé que l’APF utiliserait tous les moyens à sa disposition pour aider Haïti et plus particulièrement le Parlement haïtien. Afin de tenir compte de cette décision, le Secrétariat général a participé activement aux réunions hebdomadaires de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) avec l’ensemble des opérateurs. De même, un compte bancaire spécifique a été ouvert pour recueillir les contributions de nos sections au Fonds dont la création a été décidée à N’Djaména. Enfin, nous avons décidé, en accord avec notre section sénégalaise, de consacrer une partie de notre prochaine Session de Dakar (Sénégal) à examiner la situation des institutions parlementaires haïtiennes en présence, s’ils acceptent notre invitation, des Présidents des deux chambres.

Les résultats positifs de la récente conférence des donateurs réunie à New York sont encourageants et démontrent la mobilisation de la communauté internationale. La Francophonie, qui était représentée à cette réunion par l’Administrateur de l’OIF, Clément Duhaime, doit prendre toute sa part dans cette mobilisation.
Haïti est et restera donc au cœur de nos préoccupations.

La période qui a suivi le Bureau a été une période d’intense activité pour le Secrétariat général avec la préparation de la Session de Dakar, des réunions intersessionnelles des commissions et du comité directeur du Réseau des femmes, celle du Réseau parlementaire de lutte contre le VIH-SIDA et du séminaire sur le titrement foncier en Afrique organisé à Yaoundé (Cameroun) en marge de la réunion de la commission politique. La Région Afrique a été particulièrement active puisqu’elle a tenu sa Conférence des Présidents d’Assemblée et de section à Ouagadougou (Burkina Faso) et qu’elle prépare son Assemblée annuelle qui se tiendra en mai à Kinshasa (République démocratique du Congo).

Nous avons également suivi avec une grande attention l’évolution des situations de crise dans l’espace francophone. Si la Mauritanie semble sortie des turbulences, les motifs d’inquiétude ne manquent pas : blocages à Madagascar et en Côte d’Ivoire, avancées à confirmer en Guinée, incertitudes au Niger, tensions aux Comores, insécurité croissante dans la zone sahélo-saharienne et troubles en Guinée Bissau. Pour reprendre une phrase du Prix Nobel de littérature Jean-Marie Gustave le Clézio, l’horizon reste « vague, imprécis de brume et de couleur grise ».

Plus que jamais, la démocratie reste une longue patience et l’intéressant entretien avec l’écrivain guinéen Tierno Monénembo que nous publions dans ce numéro, sera, j’en suis certain, de nature à alimenter notre réflexion.

Dans ce contexte, le thème de notre débat général à Dakar, « Cinquante ans après les indépendances, dix ans après Bamako : la situation de la démocratie parlementaire dans l’espace francophone », est d’une brûlante actualité.

Pour terminer sur une note plus optimiste, je tiens à vous indiquer que nous avons pris possession de nos nouveaux locaux au huitième étage de l’immeuble situé au 233 boulevard Saint-Germain que nous vous invitons à venir visiter lors de votre prochain passage à Paris. Ce n’est pas sans un pincement au cœur que nous avons abandonné le 235 boulevard Saint-Germain où nos bureaux étaient installés depuis de nombreuses années.

Mais nous voilà désormais dotés, grâce à l’obligeance de l’Assemblée nationale française, d’installations plus fonctionnelles, plus modernes qui doivent nous permettre de travailler avec encore plus d’efficacité au service des valeurs de notre Assemblée : démocratie, droits de l’Homme et diversité culturelle.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer