Instances

Déclaration sur la situation économique dans certains pays de la Francophonie et ses conséquences sur l’enseignement du français

Le Bureau de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, réuni à New York (Etats-Unis), les 21 et 22 janvier 2009 :

- CONSCIENT des difficultés de nombreux pays dont l’état des finances publiques est gravement affecté par la crise économique et qui se trouvent contraints de rechercher des économies ;

- SOUHAITE que ces économies évitent, dans la mesure du possible, de porter sur l’enseignement du Français dans les pays qui ont rejoint l’Organisation internationale de la Francophonie ;

- INVITE les acteurs de la Francophonie et en particulier, l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) et la Conférence des ministres de l’éducation nationale ayant le français en partage (CONFEMEN), à tout mettre en œuvre pour soutenir la place de la langue française dans les systèmes éducatifs de ces pays.