Instances

Déclaration sur la situation au Proche-Orient

Le Bureau de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie : Rappelant ses précédentes résolutions et déclarations concernant la situation au Proche-Orient, notamment la déclaration adoptée lors de la XXXVe Session de l’APF, du 3 au 6 juillet 2009 ; ...

Le Bureau de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, réuni à N’Djamena les 2-3 février 2010, prend position sur les situations politiques dans l’espace francophone suscitant des inquiétudes au sein du monde parlementaire.

PROCHE-ORIENT

Le Bureau de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie :

• Rappelant ses précédentes résolutions et déclarations concernant la situation au Proche-Orient, notamment la déclaration adoptée lors de la XXXVe Session de l’APF, du 3 au 6 juillet 2009 ;

• Prenant acte de la déclaration émise par le Quartet pour le Moyen-Orient le 24 septembre 2009, qui exhortait le gouvernement israélien à cesser l’édification de nouvelles colonies de peuplement à Jérusalem-Est, préalable à un accord de paix ;

• Convaincue que l’établissement d’une paix juste et durable passe par la coexistence de deux États démocratiques, Israël et la Palestine, se reconnaissant mutuellement sur la base d’un accord global ;

• Exhorte le gouvernement Israélien à cesser l’édification de nouvelles colonies de peuplement à Jérusalem-Est ;

• Déplore le nombre des victimes civiles et les dommages causés dans la bande de Gaza et en Israël ;

• Salue les efforts de l’émissaire spécial américain au Proche-Orient en vue d’une reprise de négociations de paix ;

• Salue les initiatives, en particulier celles de l’Égypte, en faveur d’un accord Interpalestinien ;

• Soutient la nécessité de parvenir à un règlement clair et cohérent favorisant à la fois le droit des Palestiniens à vivre dans un État autonome et viable sur le plan démocratique et la préoccupation légitime d’Israël d’assurer sa sécurité.