Instances

Déclaration sur l'avenir de TV5 Monde

Le Bureau de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, réuni à Bujumbura (Burundi), les 1-2 février 2008 :

PRÉOCCUPÉ par la réflexion engagée par la France sur l’éventuel regroupement en 2008 des chaînes TV5 Monde, France 24 et Radio France internationale (RFI) au sein d’un même groupe ;

RAPPELANT que chaque jour, 25 millions de téléspectateurs dans plus de 203 pays et territoires, peuvent capter TV5 Monde, la première chaîne de télévision généraliste en langue française et le deuxième réseau télévisuel au monde ;

CONVAINCU que TV5 Monde diffuse une information et une programmation soucieuses de faire connaître et partager la diversité des cultures et des points de vue ;

SOULIGNANT le rôle pédagogique assumé par TV5 par ses programmes dédiés à l’apprentissage du français, accessibles sur Internet et utilisés par plus de 30 000 enseignants ;

SOULIGNANT l’importance que l’APF accorde à la promotion d’une culture multilatérale francophone, conformément à son objectif de contribuer au rayonnement de la langue française ;

AFFIRMANT que TV5 est essentielle au rayonnement de la Francophonie et qu’elle concourt aux objectifs définis par la Charte de la Francophonie, notamment l’intensification du dialogue des cultures et des civilisations, le rapprochement des peuples par leur connaissance mutuelle ainsi que la promotion de l’éducation et de la formation ;

RAPPELLE aux chefs d’État et de gouvernements leur engagement pris lors du Sommet de Bucarest d’aider TV5 Monde à renforcer le rôle éducationnel qu’elle assume ;

DEMANDE aux partenaires de TV5 Monde, en particulier à la France, de poursuivre les négociations à la satisfaction de tous les partenaires francophones, sans compromettre la vocation généraliste et multilatérale de la chaîne.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer