Instances

Déclaration concernant la libération de Mme Ingrid Bétancourt

L’Assemblée parlementaire de la Francophonie, réunie à Québec pour sa XXXIVe Session du 4 au 7 juillet 2008, sur proposition de la commission politique qui fait sienne la Déclaration du Réseau des femmes parlementaires,

Rappelant l’attention constante que le Réseau des femmes parlementaires de l’APF porte à la situation des femmes et des enfants dans toutes les zones de conflit,

Se réjouit de la libération de la sénatrice franco-colombienne Ingrid Bétancourt, femme politique courageuse dans sa lutte contre la violence et la corruption, à l’issue de près de six années de cruelle captivité durant lesquelles elle est devenue un symbole de la lutte en faveur de la liberté et de la démocratie,

Exprime son soutien aux otages encore détenus par les FARC en Colombie, ainsi qu’à tous les autres otages retenus ailleurs dans le monde, en particulier les femmes et les enfants,

Souligne l’extraordinaire courage, la dignité et l’esprit de résistance dont Mme Ingrid Bétancourt a fait preuve durant toute sa détention malgré le traitement inhumain qui lui a été infligé. Cette attitude exemplaire honore la communauté parlementaire à laquelle elle appartenait au moment de son enlèvement et explique le vaste élan de solidarité et la mobilisation qu’elle a suscité partout dans le monde et notamment dans les pays de la Francophonie,

Souhaite que la libération de Mme Ingrid Bétancourt, aujourd’hui redevenue une femme libre entourée par l’amour des siens, soit un réconfort et une espérance pour toutes celles et tous ceux qui, à son exemple, mènent un combat quotidien pour la liberté, la justice, la démocratie et les droits de l’Homme.

VOIR AUSSI

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer