Actualités

Dakar, le 7 juillet 2010. Le premier Prix Senghor-Césaire de l'APF décerné à l'Association des professeurs de français en Haïti (APROFH)

7 juillet 2010

M. Yvon Vallières, Président de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, a remis le premier Prix Senghor-Césaire de l’APF à l’Association des professeurs de français en Haïti (APROFH), hier soir, lors d’une cérémonie, à la Place du souvenir à Dakar, au Sénégal.

M. Étienne Oremil, Président de l’Association, s’est vu remettre le prix au nom de son association. Ce Prix est constitué d’une médaille et d’une bourse de 10 000 euros, que le Bureau de l’APF, lors de sa réunion du 4 juillet dernier, a décidé de compléter par une allocation exceptionnelle de 10 000 euros.

Ce Prix est décerné à une personne physique et morale s’étant particulièrement investie pour la promotion de la Francophonie et pour la diversité linguistique et culturelle.

Par son travail, l’APFROFH participe à la promotion du français sur le territoire haïtien, dans le respect de la langue créole, et contribue à l’éducation, un pilier du développement durable. Le contexte actuel rehausse la pertinence d’attribuer ce prix à cette Association qui a décidé, à l’instar de maintes autres instances haïtiennes, de relever le défi titanesque auquel sont conviés les Haïtiens après le tremblement de terre de janvier dernier. L’APF est plus qu’heureuse d’apporter sa participation à ce vaste effort.

Le Prix est nommé Senghor-Césaire, en mémoire de Léopold Sédar Senghor (1906-2001) et d’Aimé Césaire (1913-2008), deux personnalités incontournables de la littérature francophone et hommes politiques qui ont exercé une influence déterminante en leur temps et qui continuent d’être une source d’inspiration pour leur pays et pour la Francophonie.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer