Actualités

Dakar, le 7 juillet 2010 L’APF et l’ONUSIDA conjuguent leurs efforts contre le VIH/SIDA

7 juillet 2010

L’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF), réunie à Dakar, se prononcera demain sur la ratification d’un Protocole d’accord avec l’ONUSIDA. La conclusion de ce Protocole fait suite à l’Accord-cadre intervenu entre l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et l’ONUSIDA, en décembre dernier, lequel incite toutes les instances de la Francophonie à convenir d’ententes similaires avec l’organisme onusien afin de maximiser les résultats dans la riposte au VIH/SIDA.

Le Protocole d’accord que s’apprête à entériner l’Assemblée plénière de l’APF reconnaît le rôle essentiel joué par les parlementaires en ce qui a trait au financement et au contrôle des budgets requis pour combattre le VIH/SIDA, en tant que législateur et personne d’influence dans leur milieu.

Concrètement, le Protocole d’accord prévoit que les deux parties collaboreront afin d’harmoniser leur plaidoyer politique sur les scènes nationales et internationales en vue de maintenir la question du VIH/SIDA en tête de liste des priorités. Il prévoit aussi que les deux organismes travailleront de concert en faveur de législations respectueuses des droits de la personne et de l’accès universel à la prévention et aux soins, ainsi qu’à la majoration des fonds nationaux et internationaux destinés à assurer une réponse au VIH/SIDA.

Le Protocole d’accord prévoit également une coopération quant aux questions spécifiques telle la pénurie de personnel médical dans les pays du Sud et l’accès aux médicaments de qualité au meilleur prix. Les deux organisations se sont engagées à déposer un rapport annuel d’activité auprès du Réseau parlementaire de lutte contre le VIH/SIDA.

Le Réseau parlementaire de lutte contre le VIH/SIDA a été constitué en l’an 2000 par l’APF, pour donner suite à sa décision de reconnaître la lutte contre le VIH/SIDA comme l’une de ses priorités. Ce Réseau est un forum de parlementaires qui a pour objet de favoriser l’échange d’information et de bonnes pratiques en vue de neutraliser la pandémie. À ce jour, il s’est réuni huit fois et a amené l’Assemblée plénière à adopter maintes résolutions qui ont fait de l’APF un précurseur du combat contre le VIH/SIDA dans la Francophonie.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer