Ressources

Congo

Le financement des campagnes électorales n’est pas abordé par la législation congolaise, contrairement à celui des partis et des groupements politiques qui bénéficient d’un financement public et d’un financement privé.

Qu’il s’agisse des élections législatives ou sénatoriales, les dépenses liées à la propagande sont supportées par les candidats, les partis ou les groupements de partis qui les présentent ; aucun plafond des dépenses n’est fixé par l’Etat.

Aucun remboursement des dépenses de propagande n’est prévu.