Ressources

Congo

En règle générale, le rôle de l’opposition est de chercher à constituer une alternative crédible à la majorité.

A cet effet, ce rôle revêt, en conséquence trois aspects : critique raisonnée du Gouvernement, opposition d’un programme alternatif, et présentation d’équipes nouvelles.

- L’opposition joue le rôle de garde – fou, prévenant le Gouvernement contre tout excès.
- L’opposition a vocation à contenir et aiguillonner la majorité au pouvoir, mais aussi à la remplacer. Pour exercer pleinement son rôle, elle doit promouvoir un programme alternatif crédible, proposer le correctif approprié aux travers qu’elle dénonce.
- L’opposition gagne donc à se fédérer et s’organiser pour permettre l’émergence des nouveaux talents, constituer un vivier de personnalités capables de participer activement et de manière critique au travail parlementaire, et à terme, de remplacer l’équipe en place.

Dans le Parlement du Congo, le rôle de l’opposition est à la limite négligé, pour ne pas dire minoré. Quelques causes peuvent être évoquées :

- son infériorité numérique : souvent la majorité écrase l’opposition lors de la votation des textes ;
-  son inorganisation : on compte deux ou trois blocs des partis d’opposition ;
- la radicalisation de ses positions. Plus de deux fois, les députés de l’opposition ont quitté la salle des débats pour contester le vote du Budget de l’Etat ;
- le manque d’un programme alternatif crédible. Aucune proposition de loi émanant de l’opposition n’a été adoptée.