Actualités

  • Accueil
  • Actualités
  • Presse
  • Communiqués de presse
  • Clôture du séminaire parlementaire de l’APF sur « Le rôle du parlementaire dans l’élaboration de la loi et les relations majorité/opposition » à Lomé (Togo) les 8 et 9 décembre 2014

Clôture du séminaire parlementaire de l’APF sur « Le rôle du parlementaire dans l’élaboration de la loi et les relations majorité/opposition » à Lomé (Togo) les 8 et 9 décembre 2014

9 décembre 2014 - Lomé (Togo)

Le séminaire parlementaire d’information et d’échanges sur « Le rôle du parlementaire dans l’élaboration de la loi et les relations majorité/opposition » organisé par l’APF en partenariat avec l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et en étroite collaboration avec l’Assemblée nationale de la République du Togo, s’est tenu à Lomé, les 8 et 9 décembre 2014, sous la présidence du Dr Etienne Baritse, vice-président de l’Assemblée nationale qui a ouvert, présidé et clôturé les travaux.
Destiné aux députés togolais - 20 ans après un séminaire de l’APF tenu à Lomé sur le même thème - cet événement, choisi par le Président de l’Assemblée nationale du Togo, a réuni une quarantaine de parlementaires et de fonctionnaires de l’Assemblée nationale du Togo.

Les débats tendant au renforcement des capacités de l’Assemblée nationale du Togo ont été animés par deux conférenciers parlementaires, MM. Pierre Flambeau Ngayap, sénateur (Cameroun) et Mahamat Saleh Makki, député (Tchad).
Après l’ouverture du séminaire, en présence des présidents des institutions de la République du Togo et du corps diplomatique, au cours de laquelle un message du Secrétaire général parlementaire de l’APF été lu, les deux journées de travaux ont permis aux parlementaires des différents pays représentés d’échanger, de confronter leurs expériences concrètes et de comparer les systèmes institutionnels et les modes de fonctionnement de leurs Assemblées.

Dans une vision comparée au sein de l’espace francophone et par des échanges nourris avec les députés togolais, un accent particulier a été porté sur les concepts généraux d’élaboration de la loi, l’articulation entre projets et propositions de lois, la rédaction des propositions de loi, l’exercice du droit d’amendement parlementaire, les relations majorité/opposition, le statut de l’opposition, l’intérêt général entre discipline de groupe et liberté de vote.

Les échanges, particulièrement animés, qui ont suivi les présentations des conférenciers, ont été l’occasion de s’interroger sur les diverses particularités du système parlementaire togolais et les relations entre majorité et opposition.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer