Actualités

Clôture de la réunion du Bureau de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie à Clermont-Ferrand (France).

2 février 2015

La réunion du Bureau de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie s’est déroulée à Clermont-Ferrand, en France, les 26 et 27 janvier 2015, sous la présidence de Paul E. McIntyre (sénateur, Canada). Elle a réuni, à l’invitation de Claude Bartolone, Président de l’Assemblée nationale française, et de Jean-Pierre Dufau, Président délégué de la section française de l’APF (député, France), une trentaine de parlementaires dont plusieurs présidents de parlements francophones.

Au cours de la cérémonie d’ouverture, le président Claude Bartolone a mis l’accent sur la nécessité d’actions concertées entre les peuples ayant le français en partage. Le Président Paul E. McIntyre, a ensuite souligné la volonté de l’APF d’inscrire davantage ses travaux dans le cadre de l’actualité internationale.

Les membres du Bureau ont auditionné l’Administrateur de l’Organisation internationale de la Francophonie, Monsieur Clément Duhaime. Ce dernier a présenté la nouvelle programmation quadriennale de l’OIF et a appelé de ses vœux un renforcement des synergies avec la Francophonie parlementaire.

Après avoir adopté le rapport d’activités de Pascal Terrasse, Secrétaire général parlementaire (député, France), les membres du Bureau ont échangé sur la mise en application du cadre stratégique de l’APF (2014-2018). Ainsi, la mise en place d’un nouveau programme intitulé « jeunes pousses » a été adopté par les membres du Bureau. Destiné aux parlementaires de moins de 40 ans, ce programme permettra de créer des liens entre jeunes élus francophones et de les faire participer à des formations en vue du renforcement de leurs compétences.

L’Assemblée parlementaire de la Francophonie a également procédé à l’adoption de son budget et de son programme de coopération parlementaire pour l’année 2015.

Les présidents de commissions, la présidente du Réseau des femmes parlementaires ainsi que les chargés de mission régionaux ont ensuite présenté les différentes activités de l’APF depuis juillet 2014.

Par ailleurs, le Bureau a examiné les situations politiques dans l’espace francophone et adopté des déclarations sur la Centrafrique ainsi que sur la République arabe syrienne. Le Bureau a également voté une mesure de mise sous observation à titre préventif du Burkina Faso et a décidé d’y dépêcher une mission de prise de contact et d’information auprès du Conseil national de transition.

Ils ont enfin voté une motion de remerciement à la section française, et tout particulièrement à Michèle André, Présidente de la Commission politique de l’APF (sénatrice du Puy-de-Dôme, France), pour l’accueil chaleureux et la parfaite organisation de cet événement.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer