Ressources

Cap-Vert

Aucun député peut être détenu ou emprisonné sans l’autorisation de l’Assemblée Nationale, sauf, en flagrant délit, pour un délit dont la peine de prison a une limite maximale supérieure à deux ans ; et, sans flagrant délit, pour un délit dont la peine de prison a une limite maximale supérieure à huit ans de prison.