Ressources

Cap-Vert

Le financement de la campagne électorale est réglementé afin de protéger les candidats de la dépendance du pouvoir économique. En application du code électoral en vigueur, la campagne électorale ne peut être financée que par la contribution directe des partis politiques nationaux, la subvention de l’Etat, les dons de personnes nationales résidentes ou basées dans le pays, les dons d’électeurs résidents à l’étranger, les produits d’activités de pré campagne ou campagne électorale, les contributions des candidats et le produit de prêts contractés auprès des institutions de crédit installées au Cap-Vert.

Il est interdit de financer la campagne électorale par des financements provenant d’associations de droit public, de fondations publiques, d’instituts publics, d’entreprises publiques de municipalités et de leurs organismes autonomes, ainsi que de personnes collectives d’utilité publique administrative, de sociétés de capitaux exclusivement ou majoritairement publics et entreprises concessionnaires de services publics.

Sont également interdits les financements de services simples ou autonomes de l’Etat en dehors du cadre de subvention cité ci-dessus, ainsi que la contribution, de nature pécuniaire ou en espèce, de personnes singulières ou collectives non nationales et nationales (pour les personnes nationales en cas de soupçon d’origine illicite).