Ressources

Burundi

Le candidat aux élections législatives et sénatoriales doit avoir la nationalité burundaise de naissance et l’avoir acquise depuis au moins dix ans, être âgé de vingt-cinq ans au moins pour les députés et trente-cinq ans au moins pour les sénateurs et jouir de tous ses droits civils et politiques.

Le candidat aux élections législatives et sénatoriales ne doit pas avoir été condamné pour crime ou délits de droit commun à une peine déterminée par la loi électorale (Constitution).

Le candidat aux élections des députés et des sénateurs doit résider au Burundi lors de la présentation des candidatures et être natif, établi ou ressortissant de la circonscription concernée (Code électoral).

En outre, il doit souscrire à la Charte de l’Unité Nationale et exprimer son adhésion aux principes fondamentaux suivants (Code électoral) : le respect, la sauvegarde et la consolidation de l’unité nationale, la protection et la promotion des droits fondamentaux de la personne humaine, la promotion d’un Etat de droit fondé sur le respect et la défense de la démocratie, la défense de l’intégrité du territoire et de la souveraineté nationale ainsi que la proscription de l’intolérance, de l’ethnisme, du régionalisme, de la xénophobie, du recours à la violence sous toutes ses formes.