Actualités

Burkina Faso : Pascal Terrasse condamne fermement la tentative de coup d'État.

17 septembre 2015

Le Secrétaire général parlementaire de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, M. Pascal Terrasse (député, France) condamne fermement la tentative de coup d’État menée par des éléments du Régiment de sécurité présidentielle (RSP) en cours au Burkina Faso.

« Au moment où les acteurs de la vie politique nationale se préparent activement pour les élections présidentielle et législatives du 11 octobre 2015 et que les populations s’apprêtent à prendre connaissance des différents programmes politiques des partis et candidats, il est inacceptable que des forces militaires s’immiscent dans la vie politique d’un pays en retenant son Chef de l’État et son premier ministre en otage » a indiqué M. Pascal Terrasse.

« L’APF tient à réaffirmer que la transition politique engagée depuis novembre 2014 doit aller jusqu’à son terme et que le calendrier électoral doit être scrupuleusement respecté dans l’intérêt supérieur du Burkina Faso » a ajouté M. Pascal Terrrasse.

L’APF et son Secrétaire général parlementaire réaffirment leur attachement à un processus de transition démocratique, inclusif et ouvert à toutes les parties de la société burkinabé, critère incontournable d’un apaisement de la vie politique dans ce pays. Ils exigent la libération immédiate et sans condition du Président et du premier ministre.

Pascal Terrasse réitère son soutien aux autorités de la transition reconnues par la communauté internationale et appelle l’ensemble de la communauté internationale à se mobiliser pour faire vivre la démocratie.

Le Burkina Faso est actuellement sous observation au sein de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie. L’APF pourrait être appelée à revoir ce statut en fonction de l’évolution de la situation dans ce pays.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer