Ressources

Burkina Faso

Les séances plénières de l’Assemblée nationale du Burkina Faso sont publiques (article 89 de la Constitution et article 58 du Règlement).
Cette publicité se réalise à trois volets.

En effet, le public a accès à l’hémicycle pour assister au débat. Une tribune est aménagée à cet effet. Cependant il n’a pas droit à la parole et il ne peut manifester de signe d’approbation ni de désapprobation.

Les débats sont couverts par la presse nationale et souvent internationale qui servent de relais à travers les comptes rendus des débats.

Enfin certains débats sont retransmis en direct à la télévision et/ou à la radio.

Mais l’Assemblée peut décider de se réunir à huis clos si les circonstances l’exigent.

Lorsque le motif qui a donné lieu à huis clos a cessé, le Président consulte l’Assemblée nationale pour la reprise de la séance publique.

En revanche, concernant les travaux des commissions, ils ne sont pas ouverts au public.

Seuls peuvent prendre part aux travaux, la délégation gouvernementale intéressée par le dossier en examen, toute personne, association, syndicat ou ONG dont les auditions sont jugées nécessaires par la commission.

VOIR AUSSI