Ressources

Bulgarie

- L’Union interparlementaire (UIP)

L’Union interparlementaire est la première institution parlementaire internationale à vocation universelle. Créée en 1889, elle réunit des parlementaires de 148 pays. Le siège de l’UIP est à Genève. La Bulgarie est membre de l’UIP depuis 1896 avec des coupures en 1934-1938 et quelques années suivant la fin de la Seconde guerre mondiale. Le groupe bulgare de l’UIP se compose de huit membre. Sofia a accueilli l’Assemblée de l’UIP à deux reprises : en 1977 et en 1988.

- L’Assemblée parlementaire de la francophonie (APF)

L’Assemblée parlementaire de la Francophonie a été créée en 1967 à Luxembourg sous le nom d’Assemblée internationale des parlementaires de langue française. Elle réunit les parlementaires issus de 63 parlements membres ou associés et de 10 parlements observateurs.

La Bulgarie est membre associé de l’APF depuis 1991.

- L’Assemplée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE)

Créé en 1949 par dix États d’Europe occidentale, le Conseil de l’Europe est la plus ancienne des organisations européennes. Les parlementaires qui composent l’APCE viennent des parlements nationaux des 47 Etats membres de l’Organisation. L’APCE se réunit quatre fois l’an pour une session plénière d’une semaine au Palais de l’Europe à Strasbourg. Les 318 représentants et 318 suppléants sont nommés par les parlements nationaux, qui les choisissent en leur sein.

La Bulgarie devient membre du Conseil de l’Europe en 1992. La délégation bulgare auprès de l’APCE est composée de 6 membres titulaires et 6 suppléants. Ils sont élus au sein de l’Assemblée nationale de Bulgarie pour la durée de leur mandat.

- L’Assemblée parlementaire de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (AP-OSCE)

L’Assemblée parlementaire de l’OSCE a été créée en 1991 afin d’encourager la participation des parlements nationaux aux activités de l’OSCE et de favoriser le dialogue et la coopération interparlementaire. L’Assemblée parlementaire se compose de 320 membres des parlements des 56 États membres d’Europe, d’Asie centrale et d’Amérique du Nord, ce qui en fait la plus ample organisation de sécurité régionale au monde.

La délégation bulgare est composée de cinq membres titulaires et cinq suppléants. La Bulgarie a présidé l’AP-OSCE en 2005.

- L’Assemblée parlementaire de l’OTAN (AP-OTAN)

L’Assemblée parlementaire de l’OTAN, appelée à son origine Assemblée de l’Atlantique Nord, est une organisation interparlementaire qui, depuis 1955, permet aux Parlements des pays membres de se rencontrer afin de débattre de problèmes de sécurité d’intérêt commun. Elle regroupe aujourd’hui des parlementaires des 26 pays membres de l’Alliance atlantique ainsi que de 13 pays associés.

La Bulgarie est membre de l’AP-OTAN depuis 1992. La délégation bulgare est composée de six députés.

- L’Assemblée de l’Union de l’Europe occidentale (AUEO)

Organisation européenne pour la sécurité et la défense créée en 1954 avec le Traité de Paris. Le siège de l’organisation se trouve à Paris. Les premières relations de l’Assemblée nationale avec l’AUEO datent de 1989. Depuis l’adhésion de la Bulgarie à l’Union européenne en 2007 notre pays a le statut de membre de l’organisation.

- La dimension parlementaire de l’Initiative de l’Europe centrale (DP IEC)

Créée en 1989, l’organisation comprend 16 pays d’Europe centrale et orientale. La Bulgarie est membre depuis 1996.

- L’Assemblée parlementaire de la Coopération économique de la mer Noire (APCEMN)

L’APCEMN est créée en 1992 par les parlements nationaux des pays membres de la Coopération économique de la mer Noire est compte aujourd’hui 13 membre. La Bulgarie est membre depuis 1997. Elle a accueilli la 39e session plénière à Varna en 2007.

-  L’Assemblée parlementaire euro-méditerranéenne (APEM)

L’Assemblée parlementaire euro-méditerranéenne (APEM), instituée à Naples le 3 décembre 2003 par décision de la Conférence ministérielle du Partenariat euro-méditerranéen, est l’institution la plus récente du Processus de Barcelone. L’APEM a ouvert ses travaux à Athènes en mars 2004. Il s’agit de l’institution parlementaire du Processus de Barcelone : Union pour la Méditerranée, dotée de compétences consultatives. L’APEM est composée d’un total de 280 membres, dont 130 membres issus de l’Union européenne (81 membres des parlements nationaux des Etats membres de l’UE, sur la base d’une répartition égale, et 49 membres du Parlement européen), 10 membres issus des parlements des pays européens méditerrannéens et partenaires de l’UE (2 membres pour chacune des délégations de l’Albanie, la Bosnie et Herzégovine, la Croatie, la Principauté de Monaco et le Montenegro), 130 membres issus des dix parlements des pays méditerrannéens partenaires fondateurs, sur la base d’une répartition égale, et 10 membres du Parlement mauritanien.

La Bulgarie a été observateur avant de devenir membre de l’APEM avec l’adhésion à l’UE en 2007.

- L’Assemblée interparlementaire de l’orthodoxie (AIPO)

Forum interparlementaire créé à l’initiative du parlement grec auquel participent 20 pays et qui se compose de parlementaire partageant l’orthodoxie. La Grèce et la Russie sont les membres permanents du Secrétariat dont le siège se trouve à Athènes. La Bulgarie est membre de l’AIPO depuis 2005.

- Le Prossessus de coopération en Europe du sud-est (anciennement Pacte de Stabilité)

La Bulgarie a été nommée Centre parlementaire du Processus de coopération. Le Secrétariat se trouve dans le bâtiment de l’Assemblée nationale.

VOIR AUSSI