Ressources

Bienvenue au village francophone des jeunes

Attachée à former les jeunes francophones aux processus de la démocratie parlementaire et à la responsabilité civique, l’APF a organisé le 4ème Parlement francophone des jeunes (PFJ) à Libreville (Gabon). Jacques Legendre, Secrétaire général parlementaire de l’APF revient sur les temps forts de cette manifestation.

JPEG - 88.4 ko

Quel bilan tirez vous de cette quatrième édition ?

Jacques Legendre : Ce programme éducatif est porté par tous les parlementaires membres de notre Assemblée. Nous avons constaté une fois de plus à Libreville, lors de la cérémonie solennelle d’ouverture du PFJ au Palais du Sénat, la présence de nombreuses délégations conduites par des Présidents d’Assemblées. J’ai également remarqué lors des travaux du PFJ en séance plénière et en commission, un intérêt des parlementaires de toutes nos sections et je remercie chaleureusement bien sûr le Président Guy Nzouba Ndama et l’ensemble du Parlement gabonais, notamment le Sénat, pour leur implication et pour le bon déroulement de cette quatrième session du PFJ.

Je veux souligner l’esprit de dialogue, la chaleur des échanges, la convergence des points de vue, la complicité naturelle entre ces jeunes venus d’espaces et d’horizons culturellement différents. J’ai également été frappé par la qualité des travaux en commissions. Certaines interventions des jeunes, déjà très à l’aise dans l’expression des idées, furent très pertinentes et montrent une bonne connaissance du travail législatif et des questions de notre temps. Brice Hortefeux, Ministre français de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Co-développement et André Mba Obam, Ministre gabonais de l’Intérieur, de la Sécurité et de l’Immigration ont dû apprécier l’échange portant sur la mobilité des étudiants francophones lors de leur rencontre avec les jeunes membres du PFJ. Le PFJ a fonctionné à la manière d’un véritable parlement, en attestent les textes adoptés par les quatre commissions qui ont été présentés lors de la séance conjointe APF/PFJ. Ceux-ci seront présentés par une délégation du Parlement francophone des jeunes aux chefs d’Etat et de gouvernement lors du prochain Sommet de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) prévu à Québec en 2008.


Le taux de participation à cette quatrième session a été sensiblement moins élevé que les éditions précédentes, quelles explications donnez vous à cela ?

Jacques Legendre : En effet j’ai pu constater que certaines de nos sections n’avaient pas de représentants à Libreville et que le taux de participation de cette quatrième édition a été par conséquent plus faible que dans le passé. Plusieurs raisons expliquent cette situation. Le calendrier politique et électoral chargé de certaines sections n’a pas toujours permis de procéder à la sélection des candidats ; les difficultés financières du programme ont conduit le Secrétariat général à ne pas effectuer les relances habituelles. Néanmoins nous pouvons être satisfaits car toutes les régions de notre Assemblée étaient représentées à Libreville. Je profite de cette tribune pour remercier les sections du nord qui ont apporté leur contribution financière pour boucler le budget prévu pour la mise en œuvre de ce programme.

Mais au-delà de leur participation aux travaux législatifs, pensez-vous qu’il y ait aujourd’hui, chez ces jeunes, un « esprit francophone » ?

Jacques Legendre : Oui, et cela me rassure, car nos idéaux de paix, de démocratie, de tolérance, de développement durable et de solidarité n’ont de sens que s’ils s’inscrivent résolument dans une perspective d’avenir, au service de la jeunesse francophone. Nous avons bien entendu écouté le message de ces jeunes lors de la séance conjointe APF/PFJ. De toute évidence, les jeunes députés francophones ne veulent pas que leur Parlement soit un banal exercice de citoyenneté. Ils défendent l’idée d’un organisme, véritable porte-voix de leurs aspirations pour le futur. Nous ferons tout pour développer les Parlements nationaux des jeunes.

Quelles dispositions l’APF entend-elle prendre afin d’assurer pendant la législature du Parlement francophone des jeunes un rôle d’ambassadeur ou de représentation aux jeunes issus de la quatrième session du PFJ et quel suivi entendez vous donner au PFJ ?

Jacques Legendre : Je peux vous dire dès maintenant, que le Secrétariat général de l’APF s’efforcera d’entrer en contact avec plusieurs organisations et institutions internationales afin d’être informé des possibilités d’associer les jeunes du PFJ aux programmes menés par ces organisations. Et j’ajouterai pour répondre aux vœux d’Abdou Diouf, Secrétaire général de l’OIF, que des liens de synergie seront noués avec les organisations francophones de jeunes tel le Conseil international des Organisations de jeunes francophones (CIJEF). Nous nous efforcerons d’associer les jeunes aux séminaires que nous organisons chaque année dans le cadre de la Commission des affaires parlementaires et du Réseau des femmes parlementaires. Nous encouragerons également les initiatives conduites par les sections pour que les jeunes membres du PFJ puissent assister aux sessions des Parlements nationaux des jeunes, comme cela se pratique à la Communauté française de Belgique et au Québec.

Je peux vous affirmer que l’APF renforcera dans la mesure du possible le partenariat déjà entrepris avec le Conseil de l’Europe et les organisations internationales telles que l’Unesco, l’UNICEF, l’UA. Dans le même état d’esprit, elle encouragera fortement les sections à prendre les dispositions nécessaires afin que les jeunes présents à Libreville puissent procéder au dépôt officiel de leurs travaux auprès des autorités de leurs pays respectifs. Elles doivent également contribuer à faire participer étroitement les jeunes représentants de leur parlement aux manifestations locales, nationales et internationales.

Enfin, je vous annonce la mise en ligne du site Internet et du forum dédiés au Parlement francophone des jeunes. Cet outil permettra de faire un travail de promotion et de sensibilisation des activités du PFJ et mettra en relations tous les jeunes des différentes promotions du PFJ.
http://pfj.apf.francophonie.org

- Galerie photos du PFJ

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer