Coopération

Assemblée nationale du Burkina-Faso (2017 - 2020)

- 23 au 27 avril 2018 - Mission de suivie

Le Bureau de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie de février 2017 à Québec a décidé d’octroyer le programme Noria à l’Assemblée nationale du Burkina Faso au titre de l’appui à la modernisation des systèmes d’informations. Ainsi, une mission de suivi des activités, composée de Mme Mireille Eza et de M. Nicolas Demouy, respectivement directrice et informaticien du programme Noria s’est tenue du 23 avril au 27 avril 2018 à Ouagadougou. Le parlement du Burkina Faso bénéficie de ce programme jusqu’en 2020.

Ce déplacement avait pour but de valider les 3 activités de la première phase du programme Noria (le câblage et le raccordement du service législatif, l’acquisition d’un serveur de fichiers ainsi que l’installation d’un système d’affichage dynamique). Or La mission n’a pas pu constater le déploiement et le fonctionnement des installations.

Les réunions de travail dirigées par le 1er Vice-Président de l’Assemblée nationale, M. Bénéwendé Sankara, ainsi que l’évaluation du programme ont abouti à l’identification des axes prioritaires d’intervention pour la phase suivante.

Lorsque les 3 actions qui constituent la phase n°1 auront été achevées et validées, le programme Noria se propose d’accompagner le parlement à l’utilisation généralisé de la messagerie professionnelle et de moderniser les archives parlementaires.

- 01 au 06 mai 2017 - Mission de lancement

L’Assemblée nationale du Burkina a accueilli du 1er au 6 mai une mission d’identification des besoins dans le cadre de l’Appui à la modernisation des systèmes d’information du Programme Noria de l’APF.

Le diagnostic établi de façon sectorielle et conjointe avec les différentes directions et services (législatifs, archives et documentation, ressources humaines, médias, coopération parlementaire) souligne l’étendue et la diversité des domaines d’interventions possibles.

La mission a identifié quatre axes d’intervention qu’il revient à l’équipe de coordination de la mise en œuvre du Programme Noria de prioriser pour l’année 2017.

Il s’agirait notamment : d’améliorer la connexion internet, d’acquérir et d’installer un serveur pour permettre le travail en réseau, de câbler les services législatifs et d’améliorer la communication à travers l’affichage dynamique.

Ces actions s’effectueront en concertation et en complémentarité des initiatives développées par l’Assemblée burkinabè elle-même et les différents partenaires financiers dans le cadre du Plan de développement stratégique du parlement (2017-2020). Ce plan coïncide avec le calendrier de l’APF.

Lors de l’audience qu’il a accordée en fin de séjour à la délégation du Programme Noria, Salif Diallo, Président de l’Assemblée Nationale a insisté sur le nécessaire renforcement des compétences des ressources humaines et sur l’importance et l’attention qu’il accorde à la coopération avec l’APF.

VOIR AUSSI