Coopération

Assemblée nationale des Seychelles (2012 – 2015)

2 au 3 décembre 2013. Mission pour la mise en œuvre des différentes actions et le lancement effectif des activités à l’Assemblée nationale
C’est le Bureau de l’APF réuni à Phnom Penh en février 2012 a décidé de donner une suite favorable à la requête de la section des Seychelles demandant à bénéficier de l’Appui« Promotion de la francophonie » anciennement appui spécial du Programme Noria. Un dossier complet a en effet été constitué à cet effet et validé par le président de l’Assemblée nationale des Seychelles, le Docteur Patrick Herminie.
La mission de la directrice du Programme Noria du 2 au 3 décembre 2013, avait pour objectif l’identification des personnes à même d’aider à la mise en œuvre des différentes action et le lancement effectif des activités. En effet, l’absence de disponibilité de personnel francophone a pu ralentir le démarrage du projet.
Toutefois, la volonté du président Herminie de donner corps et sens à cette coopération a été réaffirmée au cours de l’audience qu’il a accordée à la représentante de l’APF, Madame M. Eza .
Madame Eza a par ailleurs été conviée à assister à une séance de la Chambre avec des questions orales à M. Danny FAURE, vice-président, chargé des technologies de l’information et de la fonction publique.

Avec la secrétaire générale, madame Azarel Ernesta et son équipe les conditions de réalisation des trois actions principales ont été évoquées.

  • La traduction du site internet en français : Il s’agit de trouver en externe le traducteur à même d’intervenir à la fois sur l’ensemble des documents de base et sur la traduction des actualités contenues sur le site.
  • Le financement de cours de français pour les fonctionnaires et les parlementaires : Une séance de travail a eu lieu avec le directeur de l’Alliance française à Mahé, Fouad Laulloo. Le recensement des personnes intéressées et l’organisation des groupes par niveau sera déterminante et les cours pourraient être assurés par l’équipe pédagogique de l’Alliance. D’autres partenariats pourraient être envisagés avec l’Alliance française.
  • L’acquisition d’ouvrages en français en appui à la bibliothèque qui est en cours de constitution. Noria attend de recevoir la liste des thèmes souhaités pour proposer , acheter et acheminer un fonds documentaire francophone portant sur les sujets qui intéressent les parlementaires seychellois.
  • Le financement de séjours d’études ou de stages courts pour des fonctionnaires francophones.

Toutes ces actions devraient voir le jour au cours du 1er trimestre 2014. La mission a également reçu l’appui de madame Fatoumata Sylla, directrice de la jeunesse.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer