Coopération

Assemblée nationale de Madagascar (2015 - 2018)

31 mai au 5 juin 2016. Semaine de formations techniques et mission d’identification des besoins.
Le Programme NORIA, représenté par M Nicolas Demouy, informaticien, a organisé, du 31 mai au 5 juin 2016 une mission d’identification des besoins ainsi que plusieurs modules de formations.

La première journée a été consacrée à l’évaluation des équipements déjà dotés par Noria ainsi qu’à la réalisation d’un audit des infrastructures informatiques sur place. Le reste de la mission a été consacré à la prise en main de la plateforme par les différents utilisateurs malgaches. Ont participé à cette formation = du personnel de la police nationale, du personnel du Conseil National d’Orientation, du personnel du ministère des affaires étrangères, de la présidence, de l’Assemblée nationale et du Sénat. Le but de cette formation était de rendre les autorités malgaches autonomes afin qu’elles puissent éditer les listes pour les accueils à l’aéroport et la gestion des participants (hôtels, diners, etc…)
Pour clôturer cette mission, le Programme Noria a dispensé aux informaticiens de l’Assemblée nationale un cours sur les bonnes pratiques d’implémentation d’un serveur. Un point avec l’équipe en charge de la gestion du site internet institutionnel a également était effectué.

20 au 26 juillet 2015. Mission de cadrage et d’identifications des besoins
Pour mettre en œuvre la décision du Bureau de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie d’octroyer le Programme Noria à l’Assemblée nationale de Madagascar au titre de parlement en sortie de crise, une mission de cadrage et d’identification des besoins spécifiques et prioritaires en matière de nouvelles technologies a été effectuée par la Directrice du Programme Noria, Madame Mireille Eza du 20 au 26 juillet 2015.

Le Président de l’Assemblée nationale Monsieur Jean Max Rakotomamonjy a accordé une audience au cours de laquelle il est revenu sur les attentes placées dans le programme Noria pour améliorer le fonctionnement du parlement.
Une séance de travail s’est également tenue avec Président délégué de la Section Monsieur RAJAONSON Maminiriana. Tout le déroulement de la mission a été coordonné par le Secrétaire général Monsieur William Befourouack qui s’est impliqué à tous les stades de l’identification des besoins et du choix des solutions appropriées.
Plusieurs séances de travail se sont par ailleurs déroulées des parlementaires membres du Bureau permanent, puis avec l’ensemble des directeurs et chefs de services pour recueillir et analyser la nature, l’urgence et la faisabilité des besoins exprimés en matière de nouvelle technologies.

Une visite des installations et de l’hémicycle a également permis d’évaluer la nature et l’état de fonctionnement des équipements ainsi que l’organisation factuelle du travail parlementaire.

Par ailleurs des réunions sectorielles se sont déroulées avec, entre autres, le comité chargé du site internet, les services législatifs, les assistants de commissions, le service des bases de données et de la reprographie, le service de la documentation et la direction des relations internationales et de la coopération.
D’autres rencontres se sont tenues parallèlement avec le directeur de l’Agence universitaire de la Francophonie Monsieur Bataille et avec les responsables de l’Institut Electoral pour une Démocratie Durable en Afrique (EISA) pour étudier les synergies à mettre en place en matière de coopération au profit du parlement malgache.

De façon globale, le contexte est favorable au niveau des infrastructures mais une amélioration pourrait être apportée rapidement pour la transmission, l’exploitation et le traitement des données et des informations.

Dans le cadre de Noria et d’un commun accord avec l’Assemblée nationale malgache, les actions de coopération prioritaires porteront au cours de la première phase 2016-2017 sur :
1/ l’amélioration et la dynamisation du site internet pour une information actualisée et fournie ;
2/ le renforcement et la sécurisation des équipements informatiques et bureautiques pour un partage efficient ;
3/ des formations généralistes en bureautiques et spécifiques en informatique ;
4/ des formations en plaidoyer et en analyse pour les parlementaires afin de renforcer leurs capacités.

Certaines actions pourraient débuter dès septembre 2015. Plusieurs prestataires potentiels ont été identifiés au cours de la mission et seront associés aux appels d’offre à passer dans les différents domaines.
L’Assemblée nationale malgache bénéficie du Programme Noria pour la période 2015-2018.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer