Intervention de M. Pierre Ngolo, président de la Cemac " />

Instances

  • Accueil
  • Instances
  • Assemblée plénière
  • 36e session
  • "50 ans après les indépendances, 10 ans après Bamako : la situation de la démocratie parlementaire dans l’espace francophone".
    Intervention de M. Pierre Ngolo, président de la Cemac

"50 ans après les indépendances, 10 ans après Bamako : la situation de la démocratie parlementaire dans l’espace francophone".
Intervention de M. Pierre Ngolo, président de la Cemac

Monsieur le Président de l°Assemblée Parlementaire de la
francophonie ;

Monsieur le Président de l”Assemblée Nationale du Sénégal ;

Monsieur le Secrétaire Général de la Francophonie ;

Monsieur le Secrétaire Général parlementaire de l’APF ;

Mesdames et Messieurs les Présidents des Parlements
nationaux et communautaires ;
Mesdames et Messieurs les Représentants des Organisations
internationales ;

Distingués invités ;

Mesdames et Messieurs ;

Chers Collègues,

Je voudrais tout d’abord dire notre reconnaissance et nos
remerciements au peuple du Sénégal, aux autorités,
particulièrement au Président de la République, Maître Abdoulaye `
WADE pour tout ce qui a été fait afin de nous assurer un accueil
chaleureux et de nous garantir un séjour particulièrement agréable.
Nous disons un grand merci à nos amis de I’ Assemblée
Nationale et au President Mamadou SECK

Monsieur Le Président

Mesdames, Messieurs

Chers Collègues

Le Thème du débat général de cette 36ème Session de Notre
Assemblée porte sur la déclaration de Bamako, 10 ans après et 50
ans après les indépendances ; quelle situation pour la démocratie
parlementaire dans l’espace francophone !

ll y a prés de deux mois à Kinshasa, lors de la Régionale
Afrique, nous avons planché sur ce thème, il s’en est dégagé les
conclusions et les propositions nous engageant tous et dont nous
restons solidaires.

Notre espoir est que la rigueur de notre discours et la fermeté
affichée dans la défense des principes alimenteront et conduiront
notre action au quotidien pour que la démocratie parlementaire
s’approfondisse et constitue un véritable gage au développement de
la démocratie libératrice des énergies et génératrice du bien être et
du bonheur dans la communauté francophone.

Parlement jeune, installé le 15 Avril 2010 à Malabo, République
de Guinée Equatoriale, comme instrument d’intégration, de
promotion de la démocratie, de l’état de droit, des libertés et des
droits fondamentaux dans la zone CEMAC, le Parlement de la
CEMAC, nourrit l’ambition de donner de la lisibilité aux motivations
de sa création.

Il entend exister et agir véritablement pour la
démocratie, les Droits des peuples, la Paix. Il compte pour cela sur
l’appui de la Communauté internationale, sur le regard bienveillant
et le soutien de I’ OIF et de I’ APF.

C’est dire notre souhait que l’0IF et l’APF prennent plus en
compte la volonté sans cesse renouvelée de l’Afrique centrale, zone
se remettant a peine des remous sociopolitiques qui l’ont secouée,
de privilégier la prévention, la médiation et le règlement pacifique
des conflits.

Dans cette optique, tout en appréciant les efforts accomplis
par les parlements nationaux, nous nous inscrivons dans une
approche communautaire appelant la préparation et la formation des
acteurs investis par la communauté.

Nous sollicitons en conséquence Ia mobilisation et
l’implication de I’0IF et de l’APF dans l’organisation des séminaires
de formation des parlements sous régionaux de l’espace
francophone.

A signaler que pour Ia CEMAC, des dispositions sont prises
pour que ce processus de formation débute d’ici décembre 2010.

Je vous remercie

VOIR AUSSI

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer