Instances

Réunion du Bureau (N'Djaména 2010)

L’Assemblée parlementaire de la Francophonie a réuni son Bureau à N’Djaména (Tchad), les 2 et 3 février 2010, à l’invitation de Nassour Guélengdouksia Ouaïdou, Président de l’Assemblée nationale du Tchad.

Les travaux se sont déroulés sous la présidence d’Yvon Vallières, Président de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, Président de l’Assemblée nationale du Québec, avec la participation de Présidents d’Assemblée, députés et sénateurs d’une vingtaine de parlements de tous les continents.

Une délégation du Bureau a été reçue par SEM Idriss Deby Itno, Président de la République tchadienne. L’entretien a notamment porté sur la situation du Darfour. Il a informé de ses projets immédiats dans ce domaine. A cette occasion, Son Excellence a été élevé à la dignité de Grand croix de l’Ordre de la pléiade.

Les parlementaires ont exprimé leur immense émotion devant le séisme sans précédent aux conséquences dramatiques qui a ravagé Port-au-Prince et ses environs et réitèrent leurs plus sincères condoléances aux familles des victimes. M. Yvon Vallières a demandé à tous les invités d’observer une minute de silence afin d’honorer la mémoire des nombreuses victimes de la catastrophe lors de la cérémonie solennelle d’ouverture de la réunion. Le Bureau a fait part de son indéfectible solidarité au peuple haïtien qui fait preuve d’un courage hors du commun. Il appelle à une forte mobilisation de la communauté internationale pour les opérations de reconstruction et demande à tous les parlementaires des sections de l’APF d’intervenir en ce sens auprès de leur gouvernement. Il a également décidé de mettre en place un fonds destiné à apporter une assistance au Parlement haïtien, ce fonds étant alimenté par des contributions spéciales volontaires versées par les sections.

Le Bureau a examiné plusieurs situations de crise dans l’espace francophone et a levé la suspension de sa section mauritanienne.

Il a réitéré sa désapprobation après la tenue des élections législatives du 20 octobre 2009 au Niger auxquelles l’opposition n’a pas participé. Il déclare ne pas reconnaître en l’état le parlement et se dit disponible pour contribuer à l’aboutissement du dialogue politique.

Le Bureau se réjouit de l’accord de normalisation intervenu entre le Tchad et le Soudan en janvier 2010, assorti d’un protocole de sécurisation des frontières. Il salue les efforts importants menés par le gouvernement tchadien pour atteindre un accord de paix avec le Soudan.

Les situations en Guinée, à Madagascar, en Côte d’Ivoire, en République centrafricaine, au Liban et au Proche-Orient ont également été examinées et ont fait l’objet de résolutions.

Le Bureau a adopté le budget de l’APF pour 2010, ainsi que son programme de coopération. Il a en particulier entendu M. Pierre-André Wiltzer, ancien ministre français, sur l’évaluation des programmes jeunesse.

Le Président de l’APF a annoncé la tenue, du 30 janvier au 4 février 2011, d’une Conférence interparlementaire internationale portant sur la promotion et la protection de la diversité des expressions culturelles, organisé conjointement par l’Assemblée parlementaire de la Francophonie et l’Assemblée nationale du Québec.

La prochaine réunion du Bureau de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie aura lieu à Dakar le 4 juillet 2010 avant sa XXXVIe Session.

Le Bureau de l'APF

Le Bureau de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie se réunit au moins deux fois par an. Sa réunion d’été précède de quelques jours la session de l’Assemblée plénière. Les décisions du Bureau sont, pour la plupart d’entre elles, soumises à cette assemblée. La réunion d’hiver se tient, le plus souvent, entre les mois de décembre et février. Elle conduit, en général, à l’adoption de déclarations.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer